TennisForum.com - View Single Post - Les articles sur Aravane

View Single Post

Old May 26th, 2006, 09:14 PM   #12
country flag Bероника
creo en la diosa ♥ Sveta ♥
 
Bероника's Avatar
 
Join Date: May 2001
Location: Svetlandia
Posts: 69,461
Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute
''Qualifs'' (4e jour) : Aravane dans l'histoire

Par Guillaume Baraise
vendredi 26 mai 2006

Les premiers tickets pour le grand tableau ont été obtenus ce vendredi. Parmi ceux qui ont franchi ces "qualifs" figurent des visages connus, comme Wayne Arthurs et Dick Norman. Chez les dames, Aravane Rezai est à l'honneur : elle est la première Française à franchir le cap depuis 1997. En attendant peut-être d'être imitée par Virginie Pichet...

Effectué ce vendredi matin au Tenniseum, le tirage au sort des Internationaux de France n'a pas permis à tous les joueurs de connaître l'identité de leur premier adversaire. Certains d'entre eux ont hérité d'un qualifié. Ils sont donc dans l'attente d'un autre tirage : celui de la répartition de ces qualifiés.

D'ores et déjà, les Ferrero, Hrbaty, Almagro et Simon peuvent se méfier. Il y aura en effet quelques "clients" à éviter venus de ces "qualifs". Un jeune Russe, notamment, qui a fait forte impression : Evgeny Korolev (18 ans) a montré qu'il pouvait également briller sur terre battue, lui qui avait atteint les quarts de finale de l'Open 13 de Marseille, cette année, en battant son compatriote Nikolay Davydenko. Classé 150e mondial, Korolev aime la France, puisqu'il s'était imposé aux tournois Future d'Angers et de Mulhouse l'an passé.

35 ans, le bel âge

Beaucoup plus expérimentés, mais tout aussi dangereux, Wayne Arthurs et Dick Norman partagent plusieurs points communs : ils sont gauchers, ils ont 35 ans, ils pratiquent le service-volée… et ils sont qualifiés ! Ancien n°44 mondial, l'Australien est connu pour avoir perdu le match décisif de la finale de la Coupe Davis 2001 face à Nicolas Escudé. Sans parler de revanche, il a quand même éliminé au troisième et dernier tour un Français, Stéphane Robert (7/6, 7/4).

Les autres Français n'ont pas eu plus de réussite. Alexandre Sidorenko a plié face au Serbe Ilia Bozoljac (6/3, 6/3), Ludwig Pellerin a coincé face à l'Argentin Juan Martin Del Potro (6/3, 6/3), un joueur de 18 ans à surveiller. Les "Gauchos" sont déjà trois en possession de leur précieux sésame.

Ambitieuse Rezai

En revanche, le public français s'est largement consolé avec le petit exploit d'Aravane Rezai. La joueuse du Nice LTC, d'origine iranienne, a écrit une petite page d'histoire. La dernière Française à avoir franchi les trois tours de qualifications était Emmanuelle Curutchet, en 1997. Après huit ans de disette, Aravane, qui avait passé un tour dans le grand tableau en 2005, a remporté avec la manière trois succès autoritaire, le dernier face à la championne juniors 2005, la Hongroise Agnes Szavay (6/1, 6/4).

Elle pourrait d'ailleurs être imitée par Virginie Pichet, stoppée par la pluie dans son match face à la Belge Kirsten Flipkens, à un set partout.

"C'est un grand moment pour moi, jubilait Rezai. J'avais la "gnac" pour rentrer dans le tableau final parce que je n'ai pas eu de wild-card. Ces trois matchs m'ont donné beaucoup de confiance. Mon objectif est de passer encore deux tours dans le grand tableau. Sur mon dernier jeu de service, j'ai eu un peu de mal à contrôler mes émotions. Mais c'est normal. Comme je n'ai pas disputé beaucoup de tournois après Roland-Garros l'an passé, je n'ai pratiquement pas de points à défendre d'ici la saison 2007. Alors j'espère monter dans les 50 meilleures mondiales rapidement."

Classée 141e mondiale, Aravane, on le voit, ne manque pas d'ambition. Mais pour elle comme pour la Roumaine Anda Perianu, la Russe Galina Voskoboeva, la joueuse de Taipei Su-Wei Hsieh ou l'Ukrainienne Julia Vakuleno, l'avenir immédiat, c'est le grand tableau. Qu'elles peuvent aborder plein d'espoir, car aucune qualifiée n'affrontera une grosse tête d'affiche au premier tour…
__________________
Bероника is offline View My Blog!   Reply With Quote