TennisForum.com - View Single Post - Les articles sur Aravane

View Single Post

Old May 25th, 2006, 06:48 PM   #5
country flag Bероника
creo en la diosa ♥ Sveta ♥
 
Bероника's Avatar
 
Join Date: May 2001
Location: Svetlandia
Posts: 69,461
Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute
Finales filles : Enfin un titre pour Rezai !

(24/08 - 17h15) - Aravane Rezai (n°34, Côte d'Azur) s'est octroyé le titre de championne de France des 17-18 ans au détriment de Virginie Ayassamy (-30, Val-de-Marne) 6/3, 6/3. Sa troisième finale nationale aura été la bonne !

Avant le coup d'envoi de l'épreuve des 17-18 ans filles, le titre était promis à deux joueuses : soit à Pauline Parmentier (n°20, Flandres) soit à Youlia Fedossova (n° 30, Paris). Surprise ! A l'arrivée, ni l'une ni l'autre n'ont été couronnées. C'est finalement une outsider qui s'est imposée, en la personne de Aravane Rezai. Souvent placée (comme en témoigne ses deux finales nationales perdues chez les 13-14 ans et les 15-16 ans), mais jamais gagnante, la joueuse de la ligue de Côte d'Azur a, cette fois, rectifié le tir en s'attribuant le titre face à Virginie Ayassamy.

Auparavant, les deux finalistes ont mené la vie dure aux cadors de l'épreuve. Ainsi, au stade des demi-finales, Rezai a écarté Fedossova, celle qui l'avait privée de titre chez les 15-16 ans en 2003. De son côté, Ayassamy a joué un mauvais tour à Parmentier après avoir sauvé une balle de match.

Ayant fait le ménage, Rezai et Ayassamy se sont retrouvées en finale pour en découdre. Sous les yeux de nombreux cadres de la direction technique nationale, dont son responsable Jean-claude Massias, c'est Ayassamy qui prenait le meilleur départ en faisant le break 2-1. Avantage de courte durée puisque Rezai revenait à la marque 3-3, en produisant un tennis de qualité. Devant le jeu tout en cadence de son adversaire, Ayassamy vola en éclat et céda la manche 6/3. Pourtant la joueuse du Val-de-Marne savait à quoi s'en tenir en déclarant la veille de sa finale : "Contre Aravane Rezai, il faudra que je calme le jeu, parce qu'elle ne met que des "sacs". Si je joue en rythme, je vais me faire exploser."

Dans le second set, la joueuse du Nice LTC ne fléchissait pas. Sur sa lancée, elle mena rapidement 2-0, lâchant des coups imparables, côté gauche comme côté droit. Attaquant sans cesse du fond du court, c'est fort logiquement que elle remporta le second set 6/3, synonyme de victoire finale. Une victoire attendue et espérée après ces deux échecs essuyés en finale chez les minimes et les cadets. "Je suis très contente d'avoir gagné. Mais j'ai eu plus de pression lorsque j'ai joué contre Fedossova en quarts de finale car on se connaît très bien. On était en équipe de France pour jouer la Coupe Soisbault", déclarait-elle à l'issue de la partie.

Née à Saint-Étienne voilà 17 ans, Aravane commence le tennis à l'âge de 7 ans. Entraînée par son père, elle ambitionne d'intégrer rapidement le Top 100. Dans l'immédiat, elle préfère "participer à des tournois ITF dotés de 10 000 $, avant de me lancer dans des épreuves de 50 000 ou 75 0000 $." A-t-elle une joueuse modèle ? Non ! ou plutôt si : "Quand j'étais petite, j'aimais bien Agassi."

Mustapha Taoussi

__________________
Bероника is offline View My Blog!   Reply With Quote