TennisForum.com - View Single Post - Virginie Razzano Club

View Single Post

Old May 30th, 2012, 09:21 PM   #1385
country flag Bероника
creo en la diosa ♥ Sveta ♥
 
Bероника's Avatar
 
Join Date: May 2001
Location: Svetlandia
Posts: 69,461
Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute Bероника has a reputation beyond repute
Re: Virginie Razzano Club

Razzano, l'histoire d'une reconstruction

Après le décès de son compagnon, la Française a mis un an à remonter la pente et à se reconstruire à travers son sport...

Cette fois, le collier était trop lourd. Celui qu’elle portait depuis la disparition de Stéphane, son compagnon, ne l’accompagnait pas mardi soir sur le Central, lors de son exploit face à Serena Williams. Virginie Razzano, qui affrontera Rus jeudi au 2e tour et revient petit à petit à son meilleur niveau, a donc laissé de côté l’un de ses bijoux les plus chers. «Peut-être que c'est une nouvelle Virginie qui vous voyez là. Franchement, le passé c'est le passé. Je pense avoir fait mon deuil aujourd'hui et je me sens bien», glissait celle qui voyait peut-être en cette victoire surprise, un signe du destin.
Même si elle erre à la 111e place mondiale, la nouvelle «Ninie» n’a plus grand-chose à voir avec la jeune femme amaigrie qui quittait le tournoi en larmes l’année dernière, huit jours seulement après le décès de son coach et compagnon. Une tumeur du cerveau venait alors d’emporter Stéphane Vidal, laissant la championne poursuivre seule le cours de sa carrière et de sa vie. «Là, je la retrouve souriante, comme elle l’était il y a deux ans», savoure Anie Vidal, sa belle-mère, qui a laissé le salon de coiffure familial pour être à ses côtés à Roland-Garros.
«Elle a remonté la pente en championne»
Depuis le drame de 2011, celle qui se présente comme «sa deuxième maman» a accompagné la joueuse dans sa reconstruction. «Quand elle revient dans le sud, elle est toujours avec nous. Elle ne nous lâche pas.» En un an, jamais Anie ne l’a vue craquer. Comme face à Williams, l’ex-16e joueuse mondiale «a remonté la pente en championne. Elle s’est reconstruite en deux, trois mois. Je la sens solide car elle joue pour Stéphane. Pour lui, elle veut poursuivre le travail des dix dernières années».
Soutenue par sa famille et ses amies sur le circuit, la joueuse a aussi été suivie médicalement. Aujourd’hui encore, elle travaille avec une personne pour «avancer dans sa vie personnelle», indique-t-elle. Après tant d’années passées avec Stéphane, elle n’est pas encore prête à s’adjoindre les services d’un coach. Sa belle-mère, elle, la pousse à avancer. A penser à l’avenir et l’après-tennis: «Je lui ai dit qu’elle n’oublie pas sa vie de femme, c’est normal, elle a 29 ans, elle doit vivre sa vie, mais pour l’instant, elle n’est pas prête, elle me dit que c’est trop tôt.» Car il lui reste encore quelques années au plus haut niveau. A commencer par un éventuel troisième tour à Roland-Garros.
__________________
Bероника is offline View My Blog!   Reply With Quote